Retour de mission du CBNB à Madagascar

Delphine Cabanis *

 

Cette mission 2018 menée par Delphine Cabanis du 17 au 31 mai s'insère dans le programme du Conservatoire botanique national de Brest pour la conservation de la flore Malgache. Elle avait pour but le suivi des activités réalisées au sein de l'aire protégée de la Montagne des Français, celui des pépinières et des zones de reboisement. Le CBNB accompagne le SAGE (Service d'Appui à la Gestion de l'Environnement) sur la gestion de cette aire protégée depuis 2012, notamment grâce à la présence et au travail d'Alban Anonjara, correspondant du conservatoire sur Diego-Suarez ainsi qu'au soutien financier de l'Arche aux Plantes.

 

 

L'aire protégée de la Montagne des Français est un site exceptionnellement riche en biodiversité. Elle est caractérisée par une forêt dense sèche semi caducifoliée, ainsi que par la présence d'espèces animales ( lémuriens Lepilemur ankaranensis et Microcebus tavarata) et végétales ( Aloe suarezensis, Adansonia suarezensis, Terminalia crenata etc...). Elle subit de grosses pressions dues aux zébus laissés en liberté à l'intérieur du noyau dur, et par les coupes illégales de bois précieux ou destinés au charbonnage.

 

Un autre objectif de la mission était d'aller à Anjahenkely (Aire Protégée de l'Andrafiamena située à 100 km au sud de Diego-Suarez)  pour travailler sur des protocoles de multiplication d'espèces et de reboisement, dans le cadre du projet "SOS Lemur" de l'ONG Fanamby dans lequel nous nous insérons. Nous y avons rencontré le personnel technique de conservation et évalué les axes de travail

Zone de travail.

En Montagne des Français, le CBNB participe, aux côtés du SAGE, à la gestion des 2 pépinières de production d'espèces autochtones de l'aire protégée ainsi qu'aux campagnes de reboisement.

 

Dans la première zone de travail, la pépinière d'Andavakoera d'une surface de 400m2 accueille actuellement 2321 plantes destinées au reboisement de 2019. La zone de reboisement d'Analamoina est priorisée le long des falaises sur les bords de végétation pour protéger les jeunes plants de l'appétit des zébus. Grâce au soutien financier 2017 de l'Arche aux Plantes, le SAGE a installé une barrière vive composée de Jatropha et de bâtons de bambou dans la partie sud de la vallée pour empêcher l'entrée des zébus dans cette partie de l'AP. Un travail constant d'arrachage de Lantana camara est mené par les pépiniéristes et les techniciens du CBNB et du SAGE.

 

photo CBN

Barrière vive dans la partie sud de l'aire protégée.

 

La deuxième zone de travail, à Antaolanaomby, possède une pépinière de 200 m2. Elle est déjà bien productive avec 3 512 plantes en culture. Un gros effort de production a été fait par les pépiniéristes et notamment sur la récolte des graines ce qui permet d'avoir déjà un bon stock de plantes en vue de la prochaine campagne de reboisement. Les zones de reforestation sont plus éparses, la végétation saisonnière est assez haute, et protège les plants des zébus et du soleil.

 

 

Dans chacune des deux pépinières, une case, financée par l'Arche aux plantes, a été construite pour permettre au personnel de manger et de dormir sur place pour ainsi gagner du temps en déplacement. Elles leur permettent aussi de surveiller les zones de production. Ces cases comprennent chacune 2 lits et matelas, 1 table et 2 chaises, 1 armoire et 1 four à cuisson en brique.

 

photo CBN

Case à Antaolanaomby.

 

La troisième et nouvelle zone de travail de Betahitra  a subi un incendie volontaire il y a quelques années et suite à une demande de la communauté de Betahitra, le SAGE a acheté des plantes fruitières et forestières pour être mises en terre sur cette parcelle en essai. Il n'est pas certain qu'elle soit maintenue dans l'avenir car elle est loin des pépinières et exige un long transport des plantes à dos d'homme.

 

photo CBN

Zone de reboisement d'Antaolanaomby.

 

La mission avait aussi pour but de rencontrer Hortensia Hosnah, de l' ONG Fanamby (gestionnaire de l'Aire Protégée de l'Andrafiamena) qui demande une aide technique au CBNB. Dans le cadre du vaste projet "SOS Lemur", cette AP bénéficie d'un financement pour le reboisement de certaines parcelles et le confortement du lémurien Propithèque de Perrier dans son habitat. Le conservatoire est sollicité pour encadrer et relancer la production de la pépinière principale d'Anjahenkely, ainsi que pour conseiller sur le choix des parcelles de reboisement et celui des espèces en tenant compte de la dynamique de végétation de cette aire protégée.

 

 

 

Une rencontre avec le département des sciences de l'université de Diego-Suarez s'est déroulée pour préparer avec le CBNB l'élaboration d'un dossier de demande de financement pour monter un "pôle botanique". Ce pôle de ressources communes comprendrait un herbier, une banque de graines ainsi qu'un jardin botanique présentant les espèces majeures du nord de Madagascar. Ce projet semble cohérent et permettrait ainsi à différents partenaires (les gestionnaires d'AP, la région, la DREEF, des associations diverses...) de bénéficier de services accessibles seulement sur Antananarivo, la capitale. La banque de semences pourrait être un service permettant à chacun de stocker dans de bonnes conditions des excédents de graines et d'avoir accès à des semences ramassées par d'autres. L'herbier quand à lui permettrait aux botanistes et scientifiques d'avoir accès à des échantillons plus facilement et de pouvoir avancer dans les déterminations d'espèces. Le jardin botanique serait un lieu abritant des pieds -mères de chaque espèce menacée et faciliterait la formation des étudiants et la reconnaissance des espèces.

 

 

Le travail en Montagne des français avance et les projets se concrétisent au fur et à mesure. L'équipe du SAGE est motivée et reconnaissante à l'Arche aux Plantes de son soutien financier qui contribue très activement à la conservation de la flore Malgache dans la Montagne des Français. Pour 2019, le projet majeur sera la création du "centre Kobaby", lieu d'étude et de bivouac pour les scientifiques et lieu de sensibilisation pour les touristes.

photo CBN

Eulemur sanfordi (EN) en Montagne d'Ambre.

 

 

photo CBN

Adansonia suarezensis (EN) en Montagne des Français.

 

 

photo CBN

Four à charbon illégal en Montagne des Français.

 

 

 

*Delphine Cabanis est technicienne de conservation pour le Conservatoire botanique de Brest.