Au Conservatoire botanique de Brest ...

 

AGENDA   AOUT 2017

 

 

jusqu'au 31 août de 14h à 17h30


EXPOSITION "LES COULISSES DU CONSERVATOIRE"


Pendant 1 an, 3 photographes amateurs du Patronage laïque de Lambézellec ont saisi le quotidien de l'équipe du Conservatoire. Botanistes, documentalistes, informaticiens, jardiniers... plusieurs métiers sont mis en lumière à travers 48 photographies en noir & blanc prises pour la majorité au format 6x6 à l'aide d'appareils argentiques datant des années 50 à 80.

en savoir + 

 

jusqu'au 31 août de 14h à 18h
LES SERRES TROPICALES
Un parcours vous guide en autonomie des forêts humides aux terres arides parmi les plantes les plus menacées de la planète. Nouveautés en extérieur : des plantes de Maurice et des Pélargoniums à feuillage odorant. 5,5 à 4€.
cet été de 9h à 20h
LE JARDIN CONSERVATOIRE
Un tour du monde végétal sur 30 hectares et un lieu privilégié et exceptionnel pour observer la biodiversité avec une succession d'ambiances dans un décor de falaises et le long d'un ruisseau. A découvrir, une exposition en plein air sur le tiki marquisien. Gratuit.

 

La case traditionnelle Kanak de Brest 2016 n'est pas repartie à Lifou (Nouvelle-Calédonie) après les fêtes. Elle a été offerte à la ville et au Conservatoire botanique. Il a fallu près de cinq jours pour la démonter puis la remonter dans le jardin.

Elle est visible au pied de la cascade.

 

3, 10, 17, 24 et 31 août à 14h30

VISITE GUIDÉE
"HISTOIRES D'ARBRES REMARQUABLES"

Cyprès du Cachemire, Euphorbe des Açores et Cocotier du Chili n'auront plus de secrets pour vous. Découvrez les trésors insoupçonnés du jardin conservatoire labellisé Jardin remarquable. Sans inscription. 6,5 à 5€. 1h.
2, 3, 9, 10, 16, 17,
23, 24, 30 et 31 août à 11h
VISITE GUIDÉE
"HISTOIRES DE PLANTES MENACÉES"
Hibiscus d'Hawaï, Cylindrocline de Maurice, Bois de senteur de la Réunion... écoutez les histoires de ces plantes au bord de l'extinction... Sans inscription. 6,5 à 5€. 45min.
en savoir +

Rappel : La visite des serres du Conservatoire est gratuite pour les adhérents de l'Arche aux Plantes munis de leur carte d'adhérent.

EN BREF
OPÉRATION RÉUSSIEGrâce à un appel à financement participatif qui s'est terminé le 30 juin 2017, l'entrée du Jardin du Conservatoire botanique bénéficie d'un nouveau portail poétique et contemporain ! 123 donateurs se sont mobilisés aux côtés du Conservatoire botanique faisant grimper la cagnotte à 10 905 €. MERCI ! en savoir +
E.R.I.C.A. n°31Un nouveau numéro de la revue des botanistes du Massif armoricain et de ses marges vient de paraître. A lire dans les 128 pages : une sortie botanique "messicoles" en Sarthe, un état des lieux de l'Elatine verticillée en Bretagne, la flore de la basse vallée de la Seulles dans le Calvados... sans oublier le bilan des découvertes récentes en savoir +
   CAHIER SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE #3Le troisième numéro      des cahiers scientifiques et technique dédié à La flore du Calvados. Evolution et enjeux de préservation est désormais disponible en retrait à Villers-Bocage, Nantes et Brest ou par envoi postal. Il s'agit du premier état des lieux départemental jamais réalisé en savoir +

Vient de paraître :

 

LES PREMIÈRES LISTES ROUGES DE BASSE-NORMANDIE,
DE BRETAGNE ET DES PAYS DE LA LOIRE

 

Depuis plus de vingt-cinq ans, le Conservatoire botanique national de Brest collecte des observations sur le terrain et analyse la bibliographie pour mesurer l’état et l’évolution des plantes sauvages de l'Ouest de la France. Il est aujourd’hui en mesure de communiquer les premières Listes rouges régionales de la flore vasculaire labellisées par l’UICN France. Cette évaluation scientifique constitue une base de travail sans précédent permettant d’agir en faveur de la préservation de ce patrimoine naturel remarquable.
En savoir +

tous les jours
VISITEZ LE JARDIN CONSERVATOIRE
Profitez de cette saison pour déambuler en liberté dans le jardin et découvrir les floraisons du moment. Avez-vous déjà parcouru tous les sentiers ? Gratuit. 9h-20h. Brest

 

Les référentiels de nomenclature « flore » et « végétation » de l’Ouest de la France font peau neuve

 

Le Conservatoire botanique national de Brest vient de mettre à jour sur son site web le R.N.F.O. (Référentiel des Noms d’usage de la Flore de l’Ouest de la France) et le R.N.V.O. (Référentiel des Noms de la Végétation et des habitats de l'Ouest de la France). Ces deux applications, qui répertorient et classent les plantes et les groupements végétaux de Bretagne, de la Normandie occidentale (ex Basse-Normandie) et des Pays de la Loire, apportent de nouvelles fonctionnalités précieuses pour les botanistes, les phytosociologues et les professionnels de l’environnement.

 

Les nouveautés du R.N.F.O.

Référentiel des Noms d’usage de la Flore de l’Ouest de la France

Cette application rassemble et met en relation 3 610 noms de plantes vasculaires en s’appuyant sur 19 sources issues des atlas floristiques départementaux et régionaux, de flores et de catalogues anciens et récents ou encore de référentiels national et européen. La nouvelle interface permet de :

-        rechercher un nom de plante et ses synonymes,

-        visualiser les sources et les liens disponibles,

-        examiner la répartition géographique des plantes,

-        connaître le statut des plantes,

-        aller plus loin : consulter des planches d’herbiers, des photos, la répartition mondiale…

Pour y accéder : www.cbnbrest.fr/rnfo/

 

 

Les nouveautés du R.N.V.O.

Référentiel des Noms de la végétation et des habitats de l’Ouest de la France

Cette application répertorie l’ensemble des groupements végétaux et des habitats naturels et semi-naturels présents dans l’Ouest de la France. La nouvelle interface permet une consultation via deux onglets principaux :

-        le référentiel physionomique et phytosociologique du Conservatoire (intégrant le référentiel national PVF2) avec une entrée par nom latin ou nom français,

-        les différents référentiels d’habitats européens ou nationaux avec une entrée par code CORINE Biotopes, EUNIS ou Natura 2000 (Eur28 et Cahiers d’habitats).

Cette mise à jour fait suite à la publication de la Classification physionomique et phytosociologique des végétations de Basse-Normandie, Bretagne et Pays de la Loire parue en 2014 dans la collection Les cahiers scientifiques et techniques du CBN de Brest.

Pour y accéder : www.cbnbrest.fr/rnvo/

 

HUELGOAT : Arboretum. Projet d'acquisition en vue



L'Arboretum est un bel espace naturel de 22 ha acquis en 1967 par l'Ehpad Mont-Leroux en vue d'y accueillir les personnes âgées souvent originaires du monde agricole et leur proposer des activités en rapport avec la nature et qui leur apportait bien être et bienfaits. En 1993, le directeur Jean Merret, passionné de botanique, y a crée un arboretum. Peu à peu, plantes luxuriantes et arbres y grandissent, embellissant les lieux. Le temps a passé, les arbres ont poussé et Jean Merret est parti à la retraite en 2005. Parallèlement, les anciens accueillis à l'Ehpad sont devenus de plus en plus dépendants. Dès lors, il convenait de trouver une solution pour l'avenir du jardin classé jardin « remarquable ». Une première association, « Pangea » tentera d'y établir un projet d'importance avec un « château de paille » pour un parc dédié à la nature et à l'environnement. Un projet sans suite. L'association Les amis des arbres du Monde, nouveau nom de l'arboretum, épaule ensuite Malo Dormont à qui l'Ehpad loue pour l'exploiter à l'euro symbolique.

Vers la création d'une SCI ?


Aujourd'hui, l'Ehpad « Sans états d'âme », comme le précise Céline Prince, actuelle directrice déléguée, est prêt à vendre les lieux. Une opportunité pour tous ceux qui souhaitent voir l'endroit perdurer. Malo Dormont, l'actuel exploitant, les Amis des arbres du Monde, et de nombreuses autres bonnes volontés ont donc réfléchi à une solution possible présentée, jeudi soir, dans les locaux de Mont-Leroux. La création d'une SCI qui se rendrait acquéreuse des lieux avant de les mettre en location auprès d'un exploitant après examen des projets envisagés est à l'étude. L'objectif est de collecter environ 150.000 €, prix approximatif de l'ensemble, en attente d'une évaluation des Domaines. Pour devenir copropriétaire de l'Arboretum, la part sera fixée à 100 €. De plus, pour tous ceux qui ne pourraient investir ce montant minimum et devenir actionnaires, l'Association Rubus et Idesia est née. Elle collectera les dons afin de compléter le capital nécessaire. L'ensemble des bonnes volontés impliquées dans l'initiative espère bien que l'opération permettra enfin d'assurer la pérennité de l'endroit afin que grâce aux donateurs « des idées puissent prendre racine ».

Contact
Pour tous renseignements complémentaires : contact au 06.79.69.20.98 ou par courriel : rubusetidesia@gmail.com
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/huelgoat/arboretum-projet-d-acquisition-en-vue-29-10-2016-11273370.php#4qthrZkTqtZ4LKZA.99