RIBES SPECIOSUM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un groseillier à la floraison éclatante en avril.

 

Ce petit arbuste épineux de la famille des Grossulariacées produit une floraison très intéressante par son abondance et la disposition de ses fleurs qui donne à l’arbuste une silhouette élégante.

En effet, elles pendent tout au long des tiges souvent arquées et donnent l’illusion d’un Fuchsia. Graciles, les fleurs tubulaires sont d’un rouge très vif et leurs longues étamines  dépassent la corolle, des poils glanduleux recouvrent le calice et la tige de la fleur.

Des petites baies rouges sans intérêt gustatif  leur succèdent, elles sont mûres en juin-juillet.

 

Les feuilles arrondies et découpées profondément en lobes surmontent les tiges. Elles tombent en hiver, ne laissant que les tiges pourvues d’épines acérées. Les jeunes pousses du printemps sont décoratives par leur teinte rougissante.

   

Originaire de Californie, il n’a pas d’exigence de sol particulière, il est assez résistant : jusqu’à -15°C, il se plaît mieux au soleil mais supporte la mi-ombre. 

 

photos : M. Le Hérissé