CAMELLIA SASANQUA TAI-SHUHAI

photo M. Le Hérissé

 

Camellia sasanqua Tai-shuhai

 

 

Certains camélias sont intéressants pour leur floraison automnale qui se prolonge également en hiver : le Camellia sasanqua ou camélia d’automne.  

 

 

Originaire des forêts de Ryukyu au Japon, c’est un arbuste de la famille des Théacées dont la silhouette diffère des autres camélias par son port lâche aux branches souples retombantes comme ici avec le cultivar Tai-shuhai. Je possède 2 sujets de ce Camellia dans mon jardin, ils ont fleuri avec un mois de décalage selon leur exposition, ensoleillée pour l’un et mi ombre pour l’autre.

 

Ses fleurs sont assez irrégulières simples voire semi-doubles, les pétales externes sont largement ourlés de carmin et donne au bouton floral une belle couleur rouge, alors que le reste de la fleur est blanc. Les étamines jaunes sont bien visibles au cœur de la fleur. Leur taille varie sur un même plant de 5 à 8cm, elles sont très odorantes et attirent les insectes.

 

Le feuillage assez clairsemé le long des tiges se compose de feuilles longues et légèrement dentelées sur le pourtour.

 

Il faut le planter dans un sol non calcaire (le pH 6 est idéal), et peu compact, un terreau riche en humus lui convient très bien.

 

Une exposition ensoleillée à mi ombre lui convient, une forte ombre l’empêchera de bien fleurir, mais l’exposition sud risque de brûler son feuillage, il apprécie l’humidité des climats océaniques.

 

Il faut le protéger des vents forts qui peuvent abîmer les fleurs dont les pétales tombent facilement.

 

 

C'est un arbuste très élégant qui contribue au caractère japonisant d'un jardin. 

 

photo M. Le Hérissé

photo M. Le Hérissé

photo M. Le Hérissé