STEWARTIA ROSTRATA

 

photo M. Le Hérissé

 

Un bel arbuste qui appartient à la famille des Théacées et originaire de Chine : le Stewartia rostrata.

 

 

Contrairement aux Camellias issus aussi de cette même famille, son feuillage est caduc. Les feuilles sont lancéolées,   luisantes et assez épaisses, d’un joli vert sombre, leur taille atteint jusqu’à 9 cm de long pour 4.5 cm de large. 

 

 

La floraison est remarquable par plusieurs aspects : une abondance de fleurs réparties tout au long des tiges. L’attrait des fleurs commence avec les boutons : ils sont entourés d’un calice très développé, les 7 sépales plus ou moins torsadés s’ouvrent sur un bouton rose qui s’épanouit en 5 pétales blanc marqué de rose, frangés sur le bord, libérant de nombreuses  étamines jaunes au cœur de la fleur.

 

Les fruits qui leur succèdent sont également décoratifs,  en forme de petites lanternes ligneuses,  très dures dont l’extrémité pointue conserve le style séché du pistil d’où le nom de l’espèce : rostrata. Les graines aplaties sont réparties par 2 dans les 5 loges du fruit.

 

 

La couleur d’automne n’égale pas celle de l’espèce pseudocamellia, elle est plutôt jaune-brunâtre.

 

 

Peu exigent sur la nature du sol, ce bel arbuste se plaît mieux en situation mi ensoleillée qui conserve plus longtemps ses fleurs.

 

 

photo M. Le Hérissé

 

 

photo M. Le Hérissé

 

Boutons floraux avec les 5 sépales et 2 plus petits entourant le bouton.

 

photo M. Le Hérissé

 

 

photo M. Le Hérissé

 

 

photo M. Le Hérissé

 

 

photo M. Le Hérissé

 

Fruit en fin d'hiver

 

photo M. Le Hérissé

 

Couleur d'automne d'une autre espèce : Stewartia pseudocamellia koreana.