IRIS CONFUSA

photo M. Le Hérissé

 

 

 

 

Une originalité chez les Iris : lIris confusa.

 

 

 

Son surnom d’Iris Bambou fait référence à la forme de la plante : de longues tiges nues  marquées , par les cicatrices des feuilles tombées, ce qui rappelle la forme annelée des cannes de bambous. ce caractère donne à cette plante un aspect graphique très décoratif.

 

 

Une autre originalité de cette espèce est la disposition des feuilles persistantes de 40cm environ en large éventail, qui se développent après la floraison au bout des tiges. L’ensemble peut atteindre jusqu’à 1m de haut.

 

 

La floraison a lieu au printemps, en mai : des grappes de fleurs sortent depuis le cœur des éventails de feuilles. Ce sont des petites fleurs délicates de 5-6cm de diamètre,  blanches plus ou moins ponctuées de jaune ou de bleu. Il existe également une forme d’Iris confusa à fleurs bleues.

 

 

Ce n’est pas une plante exigeante,  elle se plaît en situation légèrement ombragée, dans un sol frais mais bien drainé, acide et supporte la sécheresse. L’Iris confusa se développe rapidement et s’étale grâce à ses drageons.

 

 

 

photo M. Le Hérissé

 

Jeune pousse d'Iris confusa présentant une similitude avec l'Iris japonica, ce trait prêtant à confusion entre ces 2 espèces serait à l'origine de son nom d'espèce.

 

 

photo M. Le Hérissé

 

Tige rappelant une tige de bambou.

 

photo M. Le Hérissé

 

 

photo M. Le Hérissé

 

 

photo M. Le Hérissé