SALVIA SPLENDENS VAN HOUTTEI

 

photo M. Le Hérissé

 

Une magnifique plante pour l’automne : Salvia splendens Van Houttei

 

 

Le genre Salvia appartient à la famille des Lamiacées, l’ancien terme de Labiées donné par Linné faisait allusion à la forme de la corolle dont les pétales soudés s’évasent en 2 lèvres.  Il se distingue surtout par la forme de ses étamines dont la structure est caractéristique de chaque espèce : elles sont formées d’un  filament sur lequel vient se fixer un axe qui supporte un connectif, sorte de bras, dont une extrémité porte une anthère, sac pollinique, et l’autre une anthère pas toujours fertile, selon les espèces.

 

 

 

Salvia splendens est une vivace herbacée brésilienne qui peut atteindre 1.5m, les feuilles d’un vert brillant sont glabres et mesurent 7cm de long et 4 cm de large.

 

 Les fleurs forment des inflorescences d’environ 20cm composées de fleurs recouvertes de pilosité,  pseudo-verticillées (elles sont regroupées non en cercle sur un même point, mais sont sur des côtés opposés).  Des bractées colorées  recouvrent les calices d’où émerge  une corolle tubulaire de 4cm. 

 

 

 

L’hybride ‘ Van Houttei’, dédié à Louis Van Houtte, un pépiniériste et botaniste belge qui a mené une expédition botanique au Brésil possède une  coloration des bractées et du calice d’un beau rouge bordeaux,  plus sombre que chez l’espèce, avec  des reflets veloutés, la corolle est rouge carmin, ces nuances  ajoutent au charme de cette plante.

 

 

 

C’est une plante vraiment éclatante pour la saison, elle attire le regard dans un jardin, mais aussi les derniers papillons sous notre climat, dans son pays d’origine, elle est fécondée également par les colibris.

 

Hélas, c’est une frileuse qui demande l’abri d’une serre tempérée pour l’hiver, à la belle saison, elle apprécie la mi ombre dans un sol frais.  

 

photo M. Le Hérissé

 

Pseudo-verticilles de bractées rouge profond d'où s'échapperont les fleurs.

 

photo M.Le Hérissé

 

Jeune inflorescence où les bractées sont encore visibles, autour des calices.

 

photo M. Le Hérissé

 


Corolle émergeant du calice, pistil et étamines dépassant de la lèvre supérieure.

 

photo M. Le Hérissé