TAGETES LUCIDA

photo : M. Le Hérissé

 

Une plante magique :  Tagetes lucida.

 

Cette petite plante herbacée appartient à la famille des Astéracées.

Son nom vient de Tagès : né du labour de la terre et petit-fils de Jupiter, allusion à la germination facile de la plante qui se ressème spontanément. La coloration jaune, très vive est à l’origine du nom d’espèce lucida qui signifie lumière. C’est le Yauhlti (herbe des nuages) des Atèques, ou l’estragon du Mexique, elle est originaire d’Amérique centrale.

 

La plante a une allure de petit buisson dense d’une hauteur de 50-60cm, ses feuilles très odorantes sont allongées, opposées et finement denticulées, elles  contiennent des petites glandes qui renferment une huile essentielle et lorsqu’on froisse les feuilles, elles dégagent un fort parfum d’anis. Ce parfum se conserve parfaitement lorsque la plante est sèche. La saveur des feuilles et des fleurs rappelle celle de l’estragon, mais avec en plus ce fort parfum d’anis.

Les fleurs d’un beau jaune intense, regroupées en petits capitules appartiennent  au groupe des radiés : aux fleurs périphériques ligulées (avec une languette) entourant un disque de fleurs tubulées, à la manière des marguerites.

 

Il faut consommer cette plante avec modération car elle possède des effets hallucinogènes par ses propriétés enthéogènes : qui contiennent des substances psychotropes utilisées par les religieux et les chamanes. Elle était considérée par les aztèques comme une plante magique, médicinale  et sacrée.

 

La Tagetes lucida est une plante intéresante dans un jardin par la couleur qu’elle apporte, elle est peu exigeante mais ne tolère qu’environ -7°, je l’ai dans mon jardin en Bretagne depuis une dizaine d’années sans protection particulière en hiver. Elle bénéficie simplement de la protection des plantes voisines. C’est une plante qui fleurit abondamment depuis la fin août et septembre. Elle disparaît en hiver.

photo : M. Le Hérissé

photo M. Le Hérissé

photo M. Le Hérissé

 

Détail des capitules.