DESMODIUM CONFERTUM

 

photo M. Le Hérissé

 

Un arbuste élégant : Desmodium confertum

 

 

Cette plante originaire de l’Est de l’Himalaya : Assam, Népal, Bhoutan appartient à la famille des Fabacées (ex-Papillonnacées). Son port est remarquable par l’élégance de ses branches souples qui s’arquent sous le poids de ses fleurs, puis de ses fruits. 

 

 

Le feuillage caduc est également  décoratif avec ses feuilles  épaisses, trilobées, chaque lobe de forme quadrangulaire  peut mesurer jusqu’à 12cm de largeur et 15 cm de longueur. Leurs 2 faces sont entièrement pubescentes de même les pétioles, leur conférant un toucher très doux. Le soir, les feuilles se replient vers le bas en se recourbant aussi sur elles mêmes montrant leur face inférieure d'un vert plus pâle. Les jeunes pousses ont une couleur dorée. 

 

 

La floraison débute en été, les fleurs se développent en longues grappes terminales et axillaires, allant jusqu’à 50cm de long. Comme chez les Fabacées, les fleurs de couleur violacée pâle ont une allure de « fleur de petit pois »,  les fruits qui leur succèdent sont des gousses fines, de 8-10 cm de long et 0.4 cm de large composées de 7 à 10 segments translucides qui contiennent chacun une graine noire.

 

 

Desmodium confertum est un arbuste qui pousse vigoureusement, mais qui supporte très bien la taille, il fleurit sur les rameaux de l’année qui peuvent atteindre 1m en une année ! Le bois est assez dur. Sa silhouette est étalée, dans mon jardin, il mesure 3m de haut et 6m de large.  Son origine himalayenne lui donne une bonne rusticité : on le trouve en zone 3.

 

 

photo M. Le Hérissé

 

Feuilles duveteuses, trilobées de forme quadrangulaire.

 

photo M. Le Hérissé

 

Jeunes feuilles dorées.

 

photo M. Le Hérissé

 

Fleurs en grappe terminale et fruits.

 

photo M. Le Hérissé

 

Détail des fleurs.

 

 

photo M. Le Hérissé

 

Fleurs et jeunes gousses.

 

photo M. Le Hérissé

 

Après les fleurs, les gousses..

 

photo M. Le Hérissé

 

Détail des gousses montrant les graines par transparence.